Toute la musique classique du Loiret

infos
XXXIIème Festival d'Orgue
et de Musique Ancienne



Du 1er au 9 juillet en
l'église de Lorris-en-Gâtinais

Site du festival


5ème festival Jeux d'Eau



Du 30 juin au 2 juillet à Gien

Site du festival


XXIIème Festival International
Au Son Des Orgues



Du 9 juillet au 27 août en
la Cathédrale d'Orléans

Site du festival


Les Rendez-vous


Les sorties CD


Souvenirs ...


Philippe Barbier
Grand Unisson 2011


Vos annonces

Vous disposez d'une page Annonces pour publier gratuitement
vos annonces de stages
vos propositions/demandes de concerts
...
Envoyez votre annonce

concertdetail

François-Henri Houbart - L’Art de Toucher l’Orgue

dimanche 19 juillet 2015 à 18h00

à Lorris

Église Notre-Dame de Lorris

Dans le cadre d'un festival :
30ème Festival d'Orgue et de Musique Ancienne de Lorris

  Tarif plein : 16 € - Tarif réduit : 12 €

Les Toccatas pour Orgue à l’Epoque Baroque.

De toccare, « toucher » en italien. Ce genre instrumental apparaît dans des sources mannuscrites de la fin du XVe siècle comme le Buxheimer Orgelbuch. Au XVIe siècle, il est essentiellement destiné au luth puis, à partir des années 1590, à l’orgue et au clavecin, même s’il en existe pour plusieurs instruments. La toccata joue un rôle important dans l’autonomisation de la musique instrumentale, puisqu’elle n’est assujettie ni à la danse ni à un modèle vocal. Elle intègre peu à peu l’écriture en imitation, qui alterne avec des sections en accords et des épisodes virtuoses d’allure improvisée. La toccata prospère en Italie, à l’Est et au Nord de l’Europe.
 
François-Henri Houbart commence l’étude du piano à l’âge de 7 ans et celle de l’orgue à l’âge de 11 ans, au cours de sa scolarité chez les dominicains de Sorèze (Tarn). À Paris, il devient l’élève de Pierre Lantier pour l’harmonie et le contrepoint, de Suzanne Chaisemartin, Michel Chapuis et Pierre Cochereau pour l’orgue et l’improvisation.
En 1971, il suit les cours de Jean Guillou à l’académie internationale d’orgue de Vevey.
En 1978, il obtient le deuxième prix du Concours international d’improvisation de Lyon.
D’abord organiste de l’église Saint-Paterne de sa ville natale Orléans à partir de 1968, il commence, en 1974, une carrière d’organiste parisien comme suppléant du grand orgue de Saint-Séverin. En 1975, il devient co-titulaire de l’orgue de Saint-Nicolas-des-Champs avec Jean Boyer, puis, l’année suivante, titulaire du grand orgue de Sainte-Elisabeth-du-Temple.
En 1979, il est nommé organiste de la Madeleine, à Paris, succédant ainsi à 26 ans à Camille Saint-Saëns, Théodore Dubois et Gabriel Fauré.
Comme pédagogue, François-Henri Houbart a d’abord enseigné l’orgue à l’École Nationale de Musique d’Orléans, de 1980 à 2000. Il devient ensuite professeur au conservatoire de Rueil-Malmaison, à la suite de Marie-Claire Alain et de Susan Landale jusqu’en 2013.
Comme concertiste, il a donné près de 1300 concerts ou récitals partout en Europe, aux États-Unis, au Canada et au Japon. Il est reconnu comme un des plus grands improvisateurs actuels. Ses goûts musicaux le portent plutôt à interpréter les maîtres de l’école nordique et les compositeurs du XIXe siècle. Soliste à Radio-France.
 
selection
 à partir d'aujourd'hui
 jusqu'à la fin de la semaine
 jusqu'à la fin du mois
 je choisis moi même
infos
La Rêveuse


Septembre 2015
Purcell
Devotional songs & anthems
Jeffrey Thompson & Marc Mauillon, Geoffroy Buffière, Florence Bolton, Pierre Gallon, Benjamin Perrot


La Rêveuse


Janvier 2015
Telemann
Trios et Quatuors avec viole
Stéphan Dudermel, Serge Saitta, Benjamin Perrot, Florence Bolton & Emily Audouin, Pierre Gallon


Les Folies Françoises


Mai 2014
Rameau chez Madame de Pompadour
Armelle Khourdoïan, Elodie Hache, Andreea Soare, Joao Pedro Cabral et Tiago Matos, sous la direction de Patrick Cohën-Akenine

  Dernière mise à jour le vendredi 23 juin 2017.   Contact