Toute la musique classique du Loiret

infos
3ème Festival des Orgues
en pays Loire Beauce



Du 6 au 21 octobre


Orléans Bach
Festival 2018



Du 7 au 21 octobre


Les Rendez-vous


Les sorties CD


Souvenirs ...


Philippe Barbier
Grand Unisson 2011


Vos annonces

Vous disposez d'une page Annonces pour publier gratuitement
vos annonces de stages
vos propositions/demandes de concerts
...
Envoyez votre annonce

concertdetail
Orchestre Symphonique d Orleans

Orchestre Symphonique d'Orléans - Schumann, Strauss

dimanche 11 janvier 2009 à 16h30

à Orléans

Carré Saint Vincent - Salle Pierre-Aimé Touchard

  Réservation et ventes :
Bureau d'Orléans Concerts : à partir du lundi 5 janvier 2009, 13h
Théâtre d'Orléans : à partir du mardi 16 décembre 2008, 13h
20 € - Abonnement (Théâtre) : 15 €

Orchestre Symphonique d'Orléans
Direction : Jean-Marc Cochereau

Solistes
Pierre Moragues, Eric Vernier, Benjamin Chareyron, David Défiez

Programme :
Schumann considérait le Konzerstück pour 4 cors et orchestre, écrit en 1849, contemporain du concerto pour piano, comme l'une de ses « meilleures choses ». Cette œuvre met en valeur ce nouvel instrument de l'époque qu'est le cor chromatique à pistons.
L'écriture de ce concerto est particulièrement originale, dans le premier et dernier mouvement où les 4 solistes s'expriment avec brio.
Vous pourrez entendre dans cette pièce : Pierre Moragues, Eric Vernier, Benjamin Chareyron, David Défiez, membres de l'Orchestre de l'Opéra de Paris.

Féru de montagne, Strauss a composé Une Symphonie Alpestre très descriptive : on peut y entendre l'appel des cors alpins, différents oiseaux aux vents, les flots tumultueux du torrent aux cordes, jusqu'aux tintements des clochettes d'un troupeau dans le pâturage. Sa musique décrit chronologiquement une randonnée jusqu'au sommet et à l'arrivée de la nuit.
L'orchestration de cette symphonie en est particulièrement riche, même par rapport aux autres œuvres symphoniques de Strauss.
Ce dernier emploie plusieurs instruments inhabituels dont une machine à vent dans les percussions, un heckel-phone, espèce de hautbois au registre grave, et des aérophones, dispositifs permettant de tenir une note particulièrement prolongée aux vents.
Il emploie également, en plus du pupitre des vents de l'orchestre, une fanfare en coulisse constituée de 12 cors, 2 trompettes, 2 trombones. La symphonie, composée de 22 parties, est jouée comme un tout, sans interruption.

C'est une occasion rare de pouvoir entendre un orchestre symphonique d'une ampleur de 110 musiciens avec un pupitre de 40 cuivres interpréter cette symphonie.
[extrait du programme de l'Orchestre Symphonique d'Orléans]
 
 
selection
 à partir d'aujourd'hui
 jusqu'à la fin de la semaine
 jusqu'à la fin du mois
 je choisis moi même
infos
La Rêveuse


Septembre 2015
Purcell
Devotional songs & anthems
Jeffrey Thompson & Marc Mauillon, Geoffroy Buffière, Florence Bolton, Pierre Gallon, Benjamin Perrot


La Rêveuse


Janvier 2015
Telemann
Trios et Quatuors avec viole
Stéphan Dudermel, Serge Saitta, Benjamin Perrot, Florence Bolton & Emily Audouin, Pierre Gallon


Les Folies Françoises


Mai 2014
Rameau chez Madame de Pompadour
Armelle Khourdoïan, Elodie Hache, Andreea Soare, Joao Pedro Cabral et Tiago Matos, sous la direction de Patrick Cohën-Akenine

  Dernière mise à jour le dimanche 23 septembre 2018.   Contact