Toute la musique classique du Loiret

infos
XXIIIème Festival International
Au Son Des Orgues



Du 29 juin au 26 août en
la Cathédrale d'Orléans

Site du festival


Les Rendez-vous


Les sorties CD


Souvenirs ...


Philippe Barbier
Grand Unisson 2011


Vos annonces

Vous disposez d'une page Annonces pour publier gratuitement
vos annonces de stages
vos propositions/demandes de concerts
...
Envoyez votre annonce

concertdetail

Orchestre Symphonique d'Orléans - Schumann, Bruckner

samedi 23 mai 2009 à 20h30

à Orléans

Carré Saint Vincent - Salle Pierre-Aimé Touchard

  20 € - Abonnement : 15 €
Location : 02.38.62.75.30

Orchestre Symphonique d'Orléans - Schumann, Bruckner

Direction Jean-Marc Cochereau
Soliste Renaud Capuçon

Robert Schumann (1810-1856), Concerto pour violon
Anton Bruckner (1824-1896), Symphonie n° 4 Romantique

Renaud Capuçon n’est plus à présenter. Certains ont pu l’entendre avec l’Orchestre Symphonique d’Orléans et son frère Gauthier pour interpréter le Double Concerto de Brahms, en 2004. C’est avec plaisir que nous avons souhaité l’inviter à nouveau pour jouer le Concerto pour violon de Schumann.
La critique est unanime et le cite comme l’un des meilleurs interprètes de ce concerto. Le 21 septembre 1853, Schumann note dans son carnet “commencé une pièce pour violon”. Le Ier octobre Concerto pour violon achevé ; visite de Brahms : un génie ! Au soir de sa vie, le compositeur n’a mis que onze jours à écrire son concerto. Pour expliquer cette rapidité fulgurante, il faut la replacer dans son contexte très particulier. Schumann avait rencontré quelques mois plus tôt le génial Joseph Joachim, disciple de son idole Mendelssohn, et violoniste le plus accompli de sa génération, comme l’est aujourd’hui Renaud Capuçon. La Symphonie n° 4 Romantique inaugure la série des symphonies dites en majeur de Bruckner et reste la plus célèbre de ces neuf symphonies. Le titre “Romantique” a été donné par le compositeur lui-même. Il a annoté plusieurs passages : “ville médiévale”, “chevaliers se lançant au dehors sur de fiers chevaux” pour le premier mouvement, “amour repoussé” pour le second, “danse pour le repas de chasse” pour le troisième, seul le dernier mouvement n’a pas de sous-titre littéral. Un sentiment mystique de la nature imprègne debout en bout la Quatrième Symphonie, une des partitions les plus lumineuses du compositeur. Les cors y jouent un rôle de premier plan.
[extrait du programme de l' Orchestre Symphonique d'Orléans]

 
 
selection
 à partir d'aujourd'hui
 jusqu'à la fin de la semaine
 jusqu'à la fin du mois
 je choisis moi même
infos
La Rêveuse


Septembre 2015
Purcell
Devotional songs & anthems
Jeffrey Thompson & Marc Mauillon, Geoffroy Buffière, Florence Bolton, Pierre Gallon, Benjamin Perrot


La Rêveuse


Janvier 2015
Telemann
Trios et Quatuors avec viole
Stéphan Dudermel, Serge Saitta, Benjamin Perrot, Florence Bolton & Emily Audouin, Pierre Gallon


Les Folies Françoises


Mai 2014
Rameau chez Madame de Pompadour
Armelle Khourdoïan, Elodie Hache, Andreea Soare, Joao Pedro Cabral et Tiago Matos, sous la direction de Patrick Cohën-Akenine

  Dernière mise à jour le lundi 18 juin 2018.   Contact